Dimanche 9 Septembre à la cathédrale Saint Front……… Requiem pour Orgue et Chœur de Maurice Duruflé avec l’Ensemble des amis de l’orgue de la cathédrale de Tulle sous la direction de Magali Delvaux avec Quentin du Verdier à l’Orgue Merklin.

Le Requiem, opus 9, de Maurice Duruflé est une commande du régime de Vichy datant de l’an 1941( hé oui!). Le compositeur ne l’acheva pourtant qu’en 1947, donc après la fin de la guerre et du régime. Il offrit alors l’œuvre à l’éditeur de musique Auguste Durand. L’œuvre est pour chœur mixte avec des solistes mezzo-soprano et baryton. Il existe  trois orchestrations : la première, chronologiquement, étant écrite pour grand orchestre, la seconde pour orgue, suivant de peu la précédente, et la troisième, finalisée en 1961 pour un orchestre d’effectif plus réduit. La partition est dédiée à la mémoire de son père. Lorsqu’il reçut la commande, Duruflé travaillait sur une suite pour orgue utilisant des thèmes du chant grégorien. Duruflé inclut des pièces de cette œuvre dans le Requiem, qui reprend de nombreux thèmes de la messe grégorienne pour les morts. Presque tout le matériau thématique de l’œuvre provient du chant grégorien. Magali Delvaux et Quentin du verdier  proposent un programme magnifique autour de Maurice Duruflé.

Quentin du Verdier, l’organiste titulaire adjoint de la cathédrale de Tulle est directeur artistique de l’Association des amis de l’orgue de la cathédrale depuis 2 ans. Âgé de 20 ans, il vient d’obtenir son concours d’entrée au conservatoire de Paris, et est le seul reçu pour toute la France à cette session.

Magali Delvaux est accompagnatrice et professeur de piano au conservatoire de Tulle. Elle dirige également la chorale Carmina et le chœur de Beaulieu-sur-Dordogne.

Achetez vos billets